mercredi 6 mai 2009

Un soir, t'en souviens-tu..

"Je cris ces mots dans l'espoir que le vent les transporte jusqu'à toi. Ce même vent qui à fait s'envoler tout ce qui me restait de toi. J'ai beau refermer mes mains à m'en enfoncer les ongles dans la paume, plus que du sable. C'est tout. Cette pierre d'espérance qui s'est effrité avec le temps qui passe. Parce que j'y croyais. Et j'espère y croire encore. J'ai plus de souffle, plus de force pour un dernier mot dans le vent." "Ô temps, suspend ton vol... Et vous, heures propices, suspendez votre cours.... [Lire la suite]
Posté par Louise H à 23:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]